Etats-Unis: Les millionnaires ne connaissent pas la crise
Actualisé

Etats-UnisLes millionnaires ne connaissent pas la crise

Le nombre de millionnaires aux Etats-Unis a grimpé de 16% en 2009, selon une étude publiée mardi. Il avait auparavant chuté de 27% l'année précédente.

L'an dernier, environ 7,8 millions de ménages américains disposaient d'un million de dollars ou plus d'avoirs disponibles, sans compter le capital investi dans leur résidence principale, selon un rapport publié par la société de conseil Spectrem Group.

C'est 1,1 million de plus qu'en 2008, année où le nombre de millionnaires américains a chuté en même temps que l'économie dans son ensemble, atteignant son plus bas niveau depuis 2003, soit 6,7 millions de ménages.

«Bien que (le nombre de millionnaires) soit encore loin de son record de 9,2 millions de personnes en 2007, la hausse observée cette année (2009) n'en constitue pas moins une nouvelle bienvenue pour une économie encore en phase de reprise», a commenté George Walper Junior, président de Spectrem Group.

Le nombre de ménages, dont les avoirs disponibles excèdent 5 millions de dollars, a également augmenté l'an dernier, de 17%, passant de 840.000 en 2008 à 980.000 en 2009. Quant au nombre de ménages disposant d'un demi-million de dollars ou plus, il a augmenté de 12% en 2009 pour atteindre 12,7 millions.

62 ans en moyenne

Les millionnaires américains ont 62 ans en moyenne, 67 pour ceux qui disposent de cinq millions de dollars ou plus. La moyenne d'âge des Américains «aisés» (plus de 500.000 dollars) est de 58 ans.

Parmi les très riches, la profession la plus représentée est celle de dirigeant ou cadre dirigeant d'entreprise: c'est le cas pour un quart des personnes disposant de 5 millions de dollars.

Plusieurs milliers de foyers ont été interrogés pour les besoins de cette étude, dont 1.089 étaient millionnaires et 523 disposaient d'un capital compris entre 5 et 25 millions de dollars. (ats)

Les riches italiens s'enrichissent encore malgré la crise

Les Italiens prospères se sont enrichis durant la crise économique grâce aux fonds rapatriés dans le cadre d'une amnistie fiscale, selon une étude du cabinet d'audit PricewaterhouseCoopers Fin 2009, les fortunes additionnées des 640.000 familles les plus riches d'Italie étaient en augmentation de 19%.

Elles atteignaient le montant record de 882 milliards d'euros, selon cette étude réalisée avec le concours de l'université de Parme. Selon le critère retenu, les familles les plus riches sont celles qui possèdent au moins 500.000 euros d'avoirs financiers.

Ton opinion