Berne: Les minibars vont cesser leur service dans les ICN
Actualisé

BerneLes minibars vont cesser leur service dans les ICN

Dès le 22, les chariots à victuailles disparaîtront de certains trains Intercity. La mesure, à l'essai pour trois mois, alarme des usagers.

par
Andreas Bättig/jbm

Leur annonce est familière dans les trains: «Minibar, café, croissants, sandwiches!» Pourtant, dès la fin du mois, ces chariots à victuailles devraient avoir disparu des Intercity. Du moins dans les compositions qui disposent de deux wagons-restaurants. Ce qui, selon les CFF, est le cas de 60% des rames la semaine et de 50% le week-end.

L'ex-régie confirme cette décision. Elle a été prise par la société Elvetino, qui exploite les minibars. Dans une lettre, Elvetino indique que, dès le 22 avril et pour trois mois, les chariots ne circuleront plus dans ces ICN. C'est pourquoi les voitures-restaurants proposeront des sandwiches à l'emporter. Les employés concernés seront reclassés. La cinquantaine de personnes qui travaillaient aux minibars trouveront du travail dans les wagons-restaurants.

Le syndicat du personnel des transports (SEV) n'est pas opposé à cet essai. Mais son chargé de communication, Peter Moor-Trevisan, ne croit pas que le service des chariots va cesser de sitôt: «Il est incontestable qu'ils sont appréciés.»

Du côté de l'association des utilisateurs, Pro Bahn, c'est l'incompréhension. «Ce n'est vraiment pas l'idéal», clame son président, Aldo Hänni. Il ajoute: «Le risque de vol va exploser, si vous devez laisser vos bagages à votre place et vous rendre à la voiture-restaurant.» Seul moyen: prendre tout son barda pour aller chercher un café. Un argument appuyé par les statistiques des vols dans les trains, qui ont explosé au cours des dernières années.

Ton opinion