Ventes de vélos: Les modèles électriques dopent le marché
Actualisé

Ventes de vélosLes modèles électriques dopent le marché

Quelque 315 000 vélos ont été vendus en Suisse l'an dernier, soit 600 de plus qu'en 2007.

Si les VTT et citybikes, leaders du marché, ont marqué un léger recul, le vélo électrique a lui fait un bond en avant.

Plus de 11 600 bicyclettes électriques ont quitté les vitrines des concessionnaires en 2008, soit deux fois plus que lors de l'exercice précédent, a indiqué lundi l'Office suisse de conseil pour deux-roues (SFZ).

Représentant une part de marché de 4%, ils vont bientôt dépasser les vélos de course. Les deux-roues électriques ont atteint un niveau de fiabilité élevé et sont bien acceptés dans le contexte de la discussion sur le climat, note la SFZ. En outre, les modèles sont diversifiés et une large gamme de prix est disponible.

En 2008, 195 000 modèles sportifs, VTT, vélos de cross et de course ont été vendus, soit 1% de moins qu'en 2007. Les ventes de bicyclettes de ville ont elles reculé de 3% pour atteindre 108 000 unités.

Concurrence et customisation

Le chiffre d'affaires provenant de la vente de vélos neufs a progressé de 6,5% à 394 millions de francs. Les ventes issues du commerce spécialisé ont elles augmenté de 8% pour s'inscrire à 343 millions.

Le marché du cycle se caractérise par une concurrence impitoyable, rapporte la SFZ. Plus de 80 marques s'affrontent. Malgré la forte pression exercée sur les prix, le commerce spécialisé a renforcé sa position face aux grands distributeurs et aux réseaux de vente par Internet.

Les acheteurs sont devenus plus exigeants ces dernières années, souligne la SFZ. Comme dans d'autres branches, ils ont de plus en plus tendance à organiser leurs loisirs et leurs besoins de mobilité de manière individuelle.

La branche doit faire face à des problèmes de stocks en raison de l'extension de l'offre et du phénomène de customisation. La tendance à assembler des vélos pratiquement sur mesure en fonction des souhaits de chaque client va obliger la branche à modifier son organisation et à proposer de nouveaux services, conclut la SFZ.

(ats)

Ton opinion