Travail à domicile: Les montagnards ne seront plus subventionnés

Actualisé

Travail à domicileLes montagnards ne seront plus subventionnés

La Confédération devrait cesser de subventionner le travail à la maison dès 2012. Le Conseil fédéral juge le soutien aux populations de montagne dépassé.

Le Conseil fédéral juge que le soutien aux populations de montagnes n'a plus lieu d'être.

Le Conseil fédéral juge que le soutien aux populations de montagnes n'a plus lieu d'être.

Depuis 1949, la Confédération encourage le travail à domicile lorsque ce dernier joue un rôle social ou est utile au pays. Il s'agit notamment d'améliorer les conditions d'existence des populations montagnardes. Les principaux bénéficiaires des subventions fédérales (environ 400'000 francs par an) sont la Centrale suisse pour le travail à domicile, le canton d'Uri et le Centre de cours Ballenberg.

Le gouvernement justifie sa décision de renoncer à ce coup de pouce par le fait que la situation a changé depuis l'après-Guerre. La demande en travailleurs à domicile a baissé. Ce genre d'activité a en outre perdu de son importance dans la garantie d'un revenu minimal d'existence.

Le Conseil fédéral souligne aussi qu'un tel encouragement ne relève désormais plus des tâches de la Confédération. Avec la nouvelle répartition des compétences avec les cantons et la réforme de la péréquation financière, de nouveaux instruments financiers ont été introduits en 2008, qui tiennent suffisamment compte des conditions particulières dans lesquelles vivent les populations montagnardes. (ats)

Ton opinion