Actualisé 26.10.2009 à 11:30

Suisse

Les mosquées infiltrées par les fondamentalistes

En Suisse aussi, les islamistes tentent d'infiltrer les mosquées. Mais leur nombre est nettement moins élevé que dans d'autres pays européens.

de
tde

En Suisse, des islamistes tentent parfois d'infiltrer les mosquées et d'y accroître leur influence.

C'est ce qu'affirme le Service d'analyse et de prévention de la Confédération (SAP), cité par le Tages Anzeiger. Le service de la Confédération précise cependant que leur nombre est nettement inférieur à celui d'autre pays européens.

La plupart du temps, ce sont des Musulmans modérés qui contactent eux-mêmes le SAP pour l'informer et s'inquiéter de la présence de personnes radicales au sein de leur mosquée. Selon le quotidien zurichois, ces personnes tenteraient par différents moyens d'influencer la direction de la mosquée, jusqu'à présent sans succès.

Pour Fahrad Afshar, qui préside la Coordination des organisations islamiques de Suisse, il est toutefois important de relativiser l'impact de ces tentatives d'infiltrations : «Je ne peux pas affirmer qu'il n'y a pas de Musulmans radicaux dans les mosquées en Suisse, mais je peux dire qu'à ma connaissance, il n'y a pas d'appel à l'extrémisme dans les mosquées du pays», explique-t-il au Tages Anzeiger. Pour lui, il ne faut pas dramatiser le nombre de ces personnes. C'est à ses yeux un peu comme si l'on s'inquiétait du radicalisme protestant ou catholique nord-irlandais qui tenterait de s'infiltrer en Suisse.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!