Les mousquetaires du ski suisse à l'assaut du podium
Actualisé

Les mousquetaires du ski suisse à l'assaut du podium

SKI ALPIN – Sur le papier, le super-combiné est l'épreuve phare des Suisses aux Mondiaux d'Are, en Suède.

Aujourd'hui, à 12 h 30 et 16 h, les quatre skieurs helvétiques engagés peuvent viser le podium. A commencer par Marc Berthod, numéro un mondial cet hiver de la discipline. Sur les trois épreuves disputées cette saison, le Grison a terminé à deux reprises deuxième: début décembre à Beaver Creek derrière Aksel Lund Svindal, puis un mois plus tard à Wengen dans le sillage de Mario Matt. Pour Berthod, la recette est connue: «Je vais essayer de limiter la casse en descente puis d'attaquer en slalom.» Silvan Zurbriggen est aussi à ranger du côté des favoris. Sa 3e place à Wengen valide ce pronostic. Cinquième du combiné des Mondiaux de Bormio en 2005, le skieur de Brigue visera plus haut en Suède. «Il n'y a qu'une façon de courir cette épreuve: à plein gaz», a tranché le Valaisan.

Comme son pote Berthod, Daniel Albrecht est capable de tout. Une performance honnête en descente suivie d'une manche de casse-cou en slalom peuvent le conduire vers les sommets. Une tactique qui avait failli réussir aux Jeux olympiques de Turin l'an dernier, quand il avait échoué au pied du podium. Seul vrai descendeur du quatuor, Didier Défago devra creuser des écarts le matin pour sortir un coup. Pour la gagne, Aksel Lund Svindal aura assurément son mot à dire lors du 1er super-combiné (l'héritier du combiné) organisé dans un grand rendez-vous. Le successeur de Kjus et Aamodt est actuellement le skieur le plus complet du circuit.

(si)

Ton opinion