Grands prédateurs - Les moyens légaux de réguler le loup sont épuisés, dit Berne
Publié

Grands prédateursLes moyens légaux de réguler le loup sont épuisés, dit Berne

Guy Parmelin vient de répondre en ce sens à une question d’un conseiller national bernois qui s’inquiétait du nombre de bovins tués par le loup cet été dans le Jura vaudois.

par
Christine Talos
Les inquiétudes sur la cohabitation avec le loup augmentent après des attaques de bovins cet été dans le Jura vaudois. 

Les inquiétudes sur la cohabitation avec le loup augmentent après des attaques de bovins cet été dans le Jura vaudois.

AFP

Les «loups vaudois» se sont invités au Conseil national lundi. En effet, le président de la Confédération Guy Parmelin a dû répondre à une question du conseiller national Erich von Siebenthal (UDC/BE). Celui-ci s’inquiétait du nombre grandissant de bovins et d’équidés victimes cet été du prédateur, notamment dans le Jura vaudois. Il demandait aussi quelle était la stratégie de Berne pour que l’exploitation des pâturages dans les zones d’estivage reste possible.

Guy Parmelin a souligné que le Conseil fédéral attachait une grande importance à l’exploitation des pâturages dans la production agricole dans les régions de montagne. Il a suivi de près et non sans une grande inquiétude l’évolution de la situation en raison du loup, a assuré le Vaudois. Berne se rend compte que les mesures de protection actuelles, tels les enclos de nuit ou les chiens de protection, deviennent insuffisantes, a-t-il souligné.

Mais Berne ne peut rien faire, a-t-il expliqué en substance. Le Conseil fédéral a accepté un postulat pour étudier les mesures destinées à renforcer l’économie alpestre et l’agriculture de montagne, a-t-il rappelé. En outre, la révision de l’ordonnance sur la chasse est entrée en vigueur le 15 juillet dernier. Pour rappel, celle-ci permet aux cantons d’intervenir plus rapidement dans les effectifs du loup. La révision prévoit aussi un renforcement de la protection des troupeaux.

Dans ces conditions, Guy Parmelin l’a affirmé: «le Conseil fédéral a épuisé tous les moyens légaux pour réguler le loup en Suisse».

Ton opinion

45 commentaires