Actualisé 10.07.2006 à 19:46

Les Muse sont inspirés pour les dancefloors

Le groupe Muse, autrefois baptisé «Rocket Baby Dolls», sort, trois ans après «Absolution», un album pour le moins surprenant.

Sur des textes pas toujours très optimistes, ce groupe formé en 1993 à Teignmouth varie radicalement les plaisirs avec une tendance, surtout au début de l'album, plus proche des dancefloors. Le premier single, «Supermassive Black Hole», fait inévitablement penser à Prince. Ce quatrième opus, s'il peut déconcerter les fans, devrait faire de nouveaux adeptes.

Muse, «Black Holes And Revelations». Déjà disponible

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!