Publié

Royaume-UniLes musiciens invités à «changer de métier» sont furax

Les artistes en veulent au ministre chargé des Finances et du Trésor au Royaume-Uni et le font savoir sur les réseaux sociaux.

Le britannique Liam Gallagher est l’un des musiciens qui a pris en grippe Rishi Sunak. 

Le britannique Liam Gallagher est l’un des musiciens qui a pris en grippe Rishi Sunak.

AFP

«Les abrutis du gouvernement disent aux musiciens et aux artistes de se recycler et de trouver un autre boulot pour devenir des connards comme eux. Non merci», s’est énervé Liam Gallagher sur Twitter. «Demandons à un groupe de metal des plus violents de s’installer devant le Parlement ou mieux encore devant la maison de Rishi Sunak, et de jouer bruyamment jusqu’à ce qu’il accepte de changer son putain de métier», a pour sa part proposé Boy George. Plus court, mais tout aussi clair, la bassiste de Primal Scream, Simone Marie, a balancé un «Fuck You» à l’intention du ministre des Finances et du Trésor.

Ces musiciens, et beaucoup d’autres, se sont lâchés sur la Toile après que le chancelier de l’Échiquier Rishi Sunak, 40 ans, aurait dans une interview invité les artistes et les chanteurs, durement touchés par la pandémie, à «se recycler et changer de métier». Une déclaration que le principal a réfutée dans un tweet. «Je ne l’ai pas dit et je ne le pense pas», a-t-il tweeté en mettant en copie la retranscription de son intervention sur la chaîne ITV News.

(jde)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
19 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Diana

09.10.2020 à 21:50

Votre femme va vous gronder si vous allez sur ce site - GеtbadgіrI .com 💞💦

capucine

09.10.2020 à 11:37

Pourquoi tant de critiques ? Lisez la transcription! Ces musiciens anglais n'ont pas compris ni vérifié ce que leur ministre a dis - allez au fond de l'info - 20 aurait pu traduire la transcription pour les non anglophones - mais ça en dis long sur la capacité de compréhension de leur propre langue de ces musiciens!!!

OnRigoleUnBonCoup

09.10.2020 à 09:15

Bah ouais, ça fâche de devoir travailler...