Proche-Orient: Les musulmans peuvent prier à Al-Aqsa vendredi
Actualisé

Proche-OrientLes musulmans peuvent prier à Al-Aqsa vendredi

La police israélienne a déclaré jeudi soir ne pas avoir l'intention d'empêcher les jeunes musulmans de prier vendredi sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, après des mois de restrictions.

Cette décision intervient sur fond de vives tensions entre Palestiniens et Israéliens à Jérusalem. «Des restrictions à l'entrée des fidèles ne seront pas imposées», a déclaré la porte-parole Louba Samri dans un communiqué, ajoutant cependant que la situation pourrait être réexaminée dans la nuit en cas de nécessité. Israël avait déjà levé la semaine dernière les restrictions pour prier sur l'esplanade des Mosquées, un site ultra-sensible dans la Vieille ville de Jérusalem.

La mesure avait été prise peu après que le secrétaire d'État américain eut fait état d'«engagements fermes» pour faire baisser les tensions à Jérusalem-Est, après une réunion à Amman avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. L'État hébreu interdit régulièrement aux jeunes hommes musulmans l'accès à l'esplanade le vendredi, estimant qu'ils sont les plus à même à se livrer à des violences à l'issue de la prière.

Les Palestiniens et les musulmans s'inquiètent des revendications de plus en plus pressantes d'une minorité juive extrémiste qui réclame le droit de prier sur l'esplanade. Ils craignent que M. Netanyahu ne cède à la pression bien que ce dernier ait répété n'avoir aucune intention de modifier le statu quo. (afp)

Ton opinion