Actualisé 24.02.2011 à 17:21

Nanomania«Les Nanos de la Migros peuvent être dangereux!»

Un nouvel enfant, un Vaudois de 4 ans et demi, a été victime du gadget «offert» par la Migros. Il a avalé la bille d'un Nano en jouant avec. Sa mère est remontée contre le géant orange.

de
Grégoire Corthay
Outre leur utilité, la taille des Nanos interpelle certains parents.

Outre leur utilité, la taille des Nanos interpelle certains parents.

A la suite de la lecture de l'article de «20 minutes» relatant la mésaventure d'un petit Valaisan qui a avalé un Nano, une maman vaudoise a contacté notre rédaction pour apporter un nouveau témoignage de la dangerosité du gadget «offert» par les caissières lors d'achats à la Migros.

«Quand je lis que, selon le porte-parole de Migros, il n'y a eu que trois accidents similaires, je suis très sceptique. Jeudi 17 février, mon fils, qui a 4 ans et demi, a réussi à ouvrir un Nano et, sans le faire exprès, il a avalé la bille qui se trouvait à l'intérieur!», explique Christine, une Morgienne de 36 ans.

«J'ai passé 3 jours à fouiller ses selles!»

«Mon fils jouait à souffler dessus et a dû l'avaler en inspirant. Fort heureusement, la bille ne s'est pas logée dans les poumons, mais est passée dans son système digestif. J'ai été chez le pédiatre qui nous a dit de le surveiller. Après trois jours à fouiller ses selles, j'ai retrouvé dimanche la bille. Nous en avons été quitte finalement juste pour une bonne frayeur! Et heureusement il n'a pas dû subir une chirurgie comme ce petit en Valais», poursuit-elle, soulignant, avec une pointe d'humour, ne pas avoir conserver ce «Nano Explorateur du Système Digestif au potentiel de véritable pièce collector».

«Je ne compte pas déposer plainte contre la Migros. Si d'autres parents le font, je suis prête à me joindre à eux. Cela d'autant que la Migros dont j'ai contacté le service clientèle et le magazine pour me plaindre n'ont pas daigné me répondre», note-elle.

Une grosse pression sociale sur les enfants

Christine dénonce aussi la «pression sociale» provoquée par la nanomania dans les écoles et leur utilité. «Je trouve que cette nouvelle collection lancée par le service marketing de Migros est idiote, voire dangereuse. L'objet est trop petit et son contenu est très intrigant pour les enfants qui cherchent à l'ouvrir. De plus, ces Nanos ne servent à pas grand-chose, les possibilités de jouer avec sont très limitées. Ce n'est pas aussi éducatif que pouvait l'être les jolis albums avec des stickers ou les dominos avec les cantons suisses», précise la maman.

«Par ailleurs, c'est un peu facile de mettre la faute sur les parents lorsqu'un enfant avale un Nano et de dire qu'ils n'ont qu'à surveiller leurs enfants. Lorsqu'il y a un grand frère ou une grande sœur dans le foyer, il est quasi impossible de ne pas avoir de Nanos dans la maison. On est d'accord qu'en tant que parent on n'a qu'à dire «non», mais c'est difficile après pour l'enfant d'être le seul à l'école qui n'a pas ses Nanos...», dénonce la Morgienne.

Un groupe FaceBook dénonce le marketing de la Migros

«Après la Billesmania, la Dominomania, la Stickermania, Migros continue à utiliser nos enfants à des fins marketing avec la Nanomania. La dernière campagne Migros a franchi une nouvelle étape et va clairement trop loin», dénonce la Fédération romande des consommateurs (FRC).

Interpellée par de nombreux consommateurs, elle lance une page Facebook NanoBasta pour demander à Migros de cesser toute opération de marketing qui incite les enfants à exercer une pression sur leurs parents pour que ceux-ci adoptent un comportement d’achat donné.

La FRC estime que la Nanomania est scandaleuse pour 3 raisons:

- Manipulation marketing. Les Nanos sont un outil marketing pernicieux, qui utilise les enfants pour modifier les habitudes d'achats de leurs parents et les inciter à consommer plus. Il faut compter plus de 1000 francs d'achat pour la collection complète... à la condition impossible de tomber à chaque achat de 20 francs sur une figurine différente.

L'instauration de journées spéciales, avec la promesse d’un nano «collector» est une nouveauté particulièrement choquante de cette campagne car elle pousse clairement les enfants à réclamer de leurs parents qu’ils dépensent 60 francs pour une seule figurine! Il est révoltant que la Migros se permette de mettre dans la tête de nos enfants des facteurs de temps et d’argent qu’ils ne maîtrisent pas.

- Jouet dangereux et sans aucune valeur pédagogique. Les Nanos, de par leur forme et par le sachet dans lequel ils sont distribués, sont assimilables à des bonbons ou des médicaments et donc potentiellement dangereux pour les jeunes enfants qui pourraient les avaler.

- Non-sens écologique. Les Nanos sont un contresens à la politique de développement durable prônée par la Migros. Ces jouets, fabriqués en Chine, sont voués à être jetés dans la nature à la fin de cette campagne à courte vue.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!