Conférence de Copenhague: Les négociations vont se durcir mardi
Actualisé

Conférence de CopenhagueLes négociations vont se durcir mardi

Les discussions de l'ONU sur le climat, entamées lundi à Copenhague dans un climat d'optimisme, rentrent dans le dur mardi.

Les négociations s'annoncent âpres sur le partage de l'effort dans l'indispensable réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Les représentants de 193 pays sont réunis dans la capitale danoise jusqu'au 18 décembre pour conclure un accord mondial de lutte contre le changement climatique, avec un but largement partagé: limiter le réchauffement à &2 degrés par rapport aux niveaux pré-industriels.

L'objectif est désormais de travailler en groupes resserrés pour modeler les contours d'un nouvel accord. Il s'agira de prendre une série de décisions plus techniques, sur la lutte contre la déforestation par exemple, avant l'arrivée des ministres le week-end prochain, puis des chefs d'Etat le 17 décembre.

Le financement pour aider les pays les plus exposés à s'adapter à la hausse déjà entamée des températures est l'un des points durs des discussions en cours.

Si l'idée d'un financement en urgence de 10 milliards de dollars par an jusqu'en 2012 semble en bonne voie, les pays en développement réclament des engagements nettement plus forts avec une forte montée en puissance dans le temps.

«L'adaptation doit constituer le coeur de l'accord», estime le ministre français du Développement durable, Jean-Louis Borloo. Il a chiffré le montant de l'aide nécessaire pour les pays les plus vulnérables à 600 milliards de dollars, soit 30 milliards de dollars par an sur 20 ans.

Par ailleurs, les très nombreuses ONG présentes vont continuer de faire vivre la négociation en ville, auprès des Copenhaguois. Mais elles entendent également agir au coeur du Bella Center pour accroître la pression sur les délégations.

Visionnez la chanson «Beds are Burning»(Midnight Oil), reprise par la campagne TckTckTck, qui met en garde contre le dérèglement climatique.$$VIDEO$$ (ats)

Ton opinion