Actualisé 12.02.2013 à 12:22

BerneLes néonazis risquent bien de défiler à carnaval

Après avoir annulé leur marche aux flambeaux prévue pour samedi à Berne, les extrémistes de droite continueraient à se mobiliser pour leur rassemblement. Le groupe Antifa veut s'y opposer.

von
Adrian Müller/Olivia Fuchs
Les extrémistes du groupe Legion Werewolf veulent se rassembler à Berne pour commémorer le bombardement de Dresde.

Les extrémistes du groupe Legion Werewolf veulent se rassembler à Berne pour commémorer le bombardement de Dresde.

Les néonazis défileront-ils côte à côte avec les carnavaliers samedi à Berne? Lundi, tout laissait croire que les extrémistes de droite du groupe Legion Werewolf avaient annulé leur marche aux flambeaux pour commémorer le bombardement de Dresde. «Une cinquantaine de personnes de Suisse et d'Allemagne voulaient y participer, mais nous avons tout annulé», avait expliqué à bund.ch un des organisateurs, Jonas Schneeberger.

Mais il semblerait que les extrémistes se rassembleront tout de même. «Hier après-midi, nous avons constaté que des personnes se mobilisaient toujours pour le défilé», confirme le porte-parole de la police bernoise, Michael Fichter. De son côté, le groupe Antifa Bern appelle un maximum de personnes à se rassembler samedi soir. Leur slogan: «Ne pas faire long feu avec les nazis!»

«Avec ces deux manifestations prévues en même temps que le carnaval, la situation risque de se dégrader. Notre intervention sera difficile», craint Michael Fichter. La police ainsi que la Ville de Berne ont demandé aux deux groupes d'annuler leur rassemblement.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!