06.07.2020 à 09:37

Basketball

Les Nets débarrassés d’un encombrant contrat

Depuis cinq ans, Brooklyn continuait de payer son ancien meneur de jeu Deron Williams à hauteur de près de 10’000 dollars par jour.

de
Jérémy Santallo
Deron Williams a de quoi voir venir.

Deron Williams a de quoi voir venir.

KEYSTONE

Le métier de General Manager NBA est une fonction capitale au sein d’une franchise. Avec de bons trades, on peut vite mettre son équipe en position de jouer le titre, mais on peut aussi lui tirer une balle dans le pied pour plusieurs années si succession de mauvais choix il y a.

C’est un peu ce qui s’est passé chez les Brooklyn Nets. La «super team» mise sur pied du temps des Deron Williams, Kevin Garnett et Paul Pierce n’a jamais mené la formation new-yorkaise au sommet. Pire, elle a plombé les comptes de la franchise pendant plusieurs années.

C’est ainsi que l’on apprend par l’intermédiaire Anthony Puccio, du «Nets Daily», que Deron Williams, retraité depuis trois ans, touchait jusqu’à mardi passé près de 10’000 dollars par jour grâce à son faramineux contrat de 99 millions de dollars sur cinq ans signé en… 2012!

Si l’ex-meneur all-star avait accepté de faire une croix sur 15 millions de dollars au moment où ses dirigeants l’ont coupé via la «stretch provision» en 2015, «D-Will» a au total perçu 27,5 millions de dollars étalés sur ces cinq dernières années. Soit près de 5,5 millions par an. De quoi envisager une retraite paisible.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

boozer

06.07.2020 à 10:00

juste scandaleux ces contrats...