Mobilité – Les Neuchatelois sollicités pour réinventer la prévention routière
Publié

MobilitéLes Neuchâtelois sollicités pour réinventer la prévention routière

La population est appelée à choisir les nouveaux messages de prévention routière. Les slogans seront affichés aux bords des routes neuchâteloises.

par
Jérôme Genet
Le slogan vainqueur. 

Le slogan vainqueur.

Service cantonal des automobiles et de la navigation (SCAN)

Dès lundi, tout le canton de Neuchâtel sera placardé de rose. Particularité: c’est la population qui a créé puis choisi les nouveaux messages de prévention routière. Histoire de rendre cette campagne encore plus attractive, le Service cantonal des automobiles et de la navigation (SCAN) a complété les slogans avec des liens, des QR codes, qui renvoient déjà sur un site dédié aux thématiques.

Ce concours d’idées appelé «SCAN ton slogan» a débouché sur 30 propositions. Après la pré-sélection d’un jury, plus de 1000 internautes ont voté pour désigner les sept lauréats. «Vaut mieux arriver en retard que mourir en avance», proposé par Sylvia des Bayards (Val-de-Travers), a été plébiscité avec 268 votes.

La remise des prix a eu lieu jeudi à Malvilliers (NE), sous la forme d’une somme de 500 francs et d’un bon cadeau du SCAN de 100 fr. pour les lauréats. Une fois la phase d'affichage passée, ces slogans seront utilisés pour d’autres campagnes, communique le service. «SCAN ton slogan» a intégralement été financée par le fonds de Prévention et Environnement.

Voici les six autres messages. Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires!

1 / 6
SCAN
SCAN
SCAN

La communication fonctionne

Contactée, une spécialiste relève que «de manière générale, la communication en matière de sécurité routière fonctionne bien». Pour Marie Deschenaux, tout le monde peut se reconnaitre et surtout s’approprier la situation. «Le message plébiscité a vocation à nous plonger dans l’affectif. Ce qui est bon», analyse l’enseignante à l'Université de Neuchâtel. «L’effet participatif a tendance à fédérer autour du projet et je souligne les accroches régionales».

Ton opinion

8 commentaires