Actualisé 01.12.2010 à 10:20

Valais-Chantier de l'A9

Les neuf accusés sont acquittés

Les neuf personnes accusées dans le cadre des irrégularités comptables constatées sur le chantier de l'autoroute A9 dans le Haut-Valais sont acquittées.

Le Tribunal de Brigue estime que le procureur n'a pas été assez précis dans ces accusations. Il n'a pas indiqué avec suffisamment de clarté «quel dommage était survenu et qui l'avait supporté». En conséquence, les accusés - six fonctionnaires et trois ingénieurs - n'on pas pu préparer efficacement leur défense, précise-t-il mercredi dans un communiqué.

Dans son jugement, le tribunal souligne que le parcours de l'argent versé n'as pas été reconstitué. Il a en outre considéré comme établi que de tels paiements anticipés n'étaient pas inédits. Pour les accusés, «il s'est agit exclusivement d'utiliser dans leur intégralité les moyens budgétaires affectés à la construction de l'autoroute et d'empêcher un retard de celle-ci.»

Pas d'enrichissement personnel

Les neuf accusés ont comparu devant le Tribunal de Brigue pour gestion déloyale et faux dans les titres en septembre dernier. Le Ministère public avait admis que les accusés ne s'étaient pas enrichis personnellement. Il avait requis des peines pécuniaires, assorties de sursis, allant de 30 à 120 jours-amende.

L'affaire était instruite depuis 2006. Elle concernait cinq chantiers de l'autoroute A9 dans le Haut-Valais qui avaient obtenu des paiements anticipés. Les entrepreneurs avaient été payés plusieurs mois à l'avance pour des travaux prévus mais réalisés ultérieurement. Ces paiements anticipés avaient atteint 40 millions de francs. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!