Audio en test: Les nouveaux AirPods Pro sur le banc d’essai

Publié

Audio en testLes nouveaux AirPods Pro sur le banc d’essai

Apple a récemment lancé la seconde génération de ses écouteurs haut de gamme. Ils offrent un son, une autonomie et un système de suppression de bruits peaufinés. Notre test.

par
Michel Annese
1 / 4
Les AirPods Pro (2e génération) ressemblent beaucoup à la première version de 2019.

Les AirPods Pro (2e génération) ressemblent beaucoup à la première version de 2019.

20min/man
Apple ajoute une nouvelle taille supplémentaire XS d’embouts pour adapter ses accessoires aux plus petites oreilles.

Apple ajoute une nouvelle taille supplémentaire XS d’embouts pour adapter ses accessoires aux plus petites oreilles.

20min/man
Le boîtier de recharge dispose désormais d’un emplacement pour fixer une dragonne sur le côté.

Le boîtier de recharge dispose désormais d’un emplacement pour fixer une dragonne sur le côté.

20min/man

Mettez côte à côte les AirPods Pro originaux de 2019 et leur seconde génération et vous ne verrez quasi aucune différence, hormis une petite grille supplémentaire. Présentés en même temps que la nouvelle gamme d’iPhone 14, les AirPods Pro (2e génération) réservent pourtant quelques nouveautés. À commencer par quatre paires d’embouts en silicone de différentes tailles, contre trois auparavant. Une nouvelle taille XS permet à ces écouteurs semi intra-auriculaires de s’adapter aux plus petites oreilles. On optera quant à nous pour la plus grande. Elle permet aux AirPods Pro (2e génération) de tenir bien en place, malgré un conduit auditif qui en a vu tomber d’autres, comme les AirPods classiques.

L’appairage avec un appareil Apple, par exemple un iPhone, reste toujours aussi simple. Il suffit d’approcher le boîtier de recharge et de l’ouvrir pour que le produit soit automatiquement reconnu. Basculer d’un appareil à un autre connecté au même identifiant iCloud l’est tout autant.

Son riche et équilibré

Sans analyse fine en laboratoire, on constate néanmoins une hausse de la qualité sonore par rapport à la première génération. Apple a amélioré les haut-parleurs associés à la nouvelle puce H2. Le son en résulte plus riche en nuances et précis dans les aigus. Les basses sont aussi beaucoup plus présentes que par le passé. Sans s’adresser aux audiophiles, les AirPods Pro (2e génération) restituent un son équilibré et tridimensionnel de qualité qui permet de redécouvrir certains classiques de la musique. Nous avons constaté cette qualité de restitution pendant un voyage en train en regardant un épisode d'«Andor», nouvelle série tirée de l’univers «Star Wars» disponible en audio Dolby 5.1 sur la plateforme Disney+. Même si le visionnement s’est déroulé sur l’écran de 6,7 pouces de l’iPhone 13 Pro Max, l’immersion auditive était totale avec une excellente spatialisation des bruitages et des voix. À noter que l’audio spatial peut être personnalisé dans les réglages, en cartographiant le visage et les oreilles de l’utilisateur grâce à la caméra d’un iPhone sous le dernier système iOS 16.

Réduction de bruit active

Nous avons été particulièrement impressionnés par l’amélioration de la réduction de bruit active censée être deux fois plus puissante. Sans se retrouver enfermé dans une bulle hermétique - passez à côté d’un chantier et vous le remarquerez -, le système atténue efficacement les bruits ambiants, surtout les sons les plus graves. Le mode Transparence est aussi une bonne surprise. Il permet de laisser passer les sons environnants, comme les conversations, et d’atténuer automatiquement ceux plus aigus.

Il est enfin possible de régler le volume par un mouvement de glissement de doigt vers le haut ou le bas sur la partie tactile des tiges. Une nouveauté appréciée, même si la manœuvre peut s’avérer plutôt délicate. Elle s’ajoute aux commandes habituelles pour mettre en pause ou lire (appuyer une fois), passer au morceau suivant (appuyer deux fois) ou au précédent (appuyer trois fois), mais aussi basculer du mode de suppression active du bruit au mode Transparence (appui long).

Meilleure autonomie

Concernant l’autonomie, Apple promet 6 heures d’écoute avec réduction de bruit activée sur une seule charge. C’est mieux que la génération précédente qui assurait 4 h 30 d’autonomie. Dans la pratique, Apple ne ment pas. En comptant sur le boîtier de recharge chargé à bloc, on est censé disposer au total de quelque 30 heures d’autonomie. Ce dernier intègre une nouvelle puce U1 qui permet désormais de trouver sa position avec l’app Localiser sur iPhone ou iPad, ainsi qu’un haut-parleur pour lui faire émettre un son. Un bruit est aussi émis lorsque la recharge commence. Le boîtier garde les mêmes dimensions qu’auparavant mais dispose désormais d’un emplacement pour fixer une dragonne. Dommage, vu le prix de 259 francs, qu’elle ne soit pas fournie d’office mais vendue en option pour 12.95 francs. Certifié IPX4, il est aussi désormais résistant aux éclaboussures d’eau. Enfin, il peut être rechargé sans fil avec un chargeur d’Apple Watch, MagSafe pour iPhone ou un autre chargeur sans fil certifié Qi. Sinon, il reste le port Lightning, à défaut d’USB-C, qui ne tardera pas à arriver.

Les AirPods Pro (2e génération) sont aussi compatibles avec des appareils Android, mais leurs utilisateurs n’auront pas accès à toutes les fonctionnalités, comme l’appairage automatique, la géolocalisation ou le son 3D audio spatial. À ce prix, il vaut mieux aller chez la concurrence, par exemple chez Sony et ses écouteurs à réduction de bruit WF-1000XM4.

Verdict

Avec les AirPods Pro (2e génération), Apple apporte de réels progrès à ses écouteurs sans fil haut de gamme en améliorant la qualité et la puissance générale du son, l’autonomie et le système de suppression de bruits. Sans s’adresser aux plus audiophiles des utilisateurs, qui préféreront d’autres marques concurrentes ou des casques, les AirPods Pro (2e génération) offrent un son dynamique et bien équilibré. Conseillés aux personnes acquises à l’écosystème Apple, plutôt qu’aux utilisateurs sous Android qui n’auront notamment pas accès au son tridimensionnel, ils offrent également un outil de géolocalisation qui peut s’avérer utile. Le prix de 259 francs reste un frein et on aurait aussi préféré qu’Apple adopte déjà le standard USB-C.

On aime

  • Qualité du son

  • Réduction de bruit améliorée

  • Autonomie allongée

  • Réglage tactile du volume

  • Boîtier géolocalisable

  • Recharge sans fil

  • Nouvelle puce H2 plus puissante et moins énergivore

On aime moins

  • Prix

  • Port Lightning à la place de l’USB-C

  • Expérience limitée sur Android

  • Dragonne non fournie

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

Ton opinion

4 commentaires