Tourisme: Les nuitées hôtelières en Suisse ont baissé cet été
Actualisé

TourismeLes nuitées hôtelières en Suisse ont baissé cet été

La baisse est de 0,7%. Le recul est marqué tant pour les touristes suisses que du côté des étrangers, en particulier les Allemands et les Russes.

La demande étrangère a diminué de 0,8% à 11,3 millions de nuitées,selon l'OFS.

La demande étrangère a diminué de 0,8% à 11,3 millions de nuitées,selon l'OFS.

L'hôtellerie suisse a souffert de la force du franc cet été. Les nuitées ont reculé de 0,7% sur un an de mai à octobre pour s'inscrire à 20 millions. Si les visiteurs étrangers, en particulier européens, ont boudé la Suisse, les hôtes indigènes ont aussi été moins nombreux à séjourner dans le pays.

La demande étrangère a diminué de 0,8%, soit 94'000 unités, à 11,3 millions de nuitées. Les nuitées effectuées par les Suisses ont baissé de 0,5% (-48'000) par rapport à la saison estivale 2014, à 8,7 millions de nuitées, a indiqué lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les mauvais résultats de l'été s'expliquent notamment par la désaffection des visiteurs européens. Le nombre de leurs nuitées s'est replié de 10,9% à 741'000. Le renchérissement du franc face à l'euro depuis l'abandon du taux plancher par la Banque nationale suisse (BNS) a probablement eu une influence, explique l'OFS dans son communiqué.

L'Allemagne affiche un repli de 15,1%. Avec 358'000 nuitées, il s'agit de la plus forte baisse absolue de tous les pays de provenance, relève l'OFS. La diminution est aussi importante en ce qui concerne les visiteurs russes, avec une chute de 30,4% (-68'000). Les hôtes italiens (-10,3%) et français (-5,7%) ont aussi été moins nombreux.

Plébiscite chinois

Les hôtes asiatiques ont toutefois permis de compenser en partie les pertes. Leurs nuitées ont augmenté d'un cinquième. La Chine, sans Hong Kong, affiche la plus forte hausse absolue, avec un bond de 37,4% ( 262'000 nuitées). Les Pays du Golfe sont en hausse de 21,9% et l'Inde de 25,5%.

Les Américains ont aussi été plus nombreux à séjourner en Suisse ( 3,8%). A eux seuls, les hôtes des Etats-Unis affichent une hausse de 4,8%.

Grisons boudés

La moitié des quatorze régions touristiques helvétiques ont vécu un été morose. Les Grisons ont perdu 7,8% de leurs nuitées, le Tessin 6,8%, la Suisse orientale 6,5% et le Valais 2,7%. Le Jura et les Trois-Lacs perdent 2,7% et Fribourg 3,3%.

Dans le camp des gagnants, Zurich progresse de 4,5%. En Suisse romande, la région lémanique vaudoise gagne 0,9% sur un an. Genève est stable.

Recul important en octobre

La situation est encore plus délicate pour le seul mois d'octobre. Les hôtels helvétiques ont enregistré 2,7 millions de nuitées au cours du mois, soit un recul de 3,5% sur un an.

Le recul des nuitées des touristes étrangers est encore plus marqué, avec un repli de 3,7%. Celui des Suisses atteint 3,3%. Là aussi, les visiteurs venant des pays européens sont en forte baisse (-8,8%). Les Chinois plébiscitent en revanche la Suisse ( 30%).

Concernant les régions touristiques, onze régions sur quatorze enregistrent des reculs de nuitées durant le mois. Les Grisons sont les plus grands perdants (-9,8%). Genève recule de 5,2% et le Valais de 4,6%. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion