05.11.2020 à 13:30

SuisseLes nuitées hôtelières se sont effondrées en septembre

Genève a le plus souffert du désamour en septembre avec un plongeon global de 73,9% des nuitées dans la période sous revue, suivi par Zurich, puis Bâle-Ville.

Le Canton de Genève a accusé un effondrement de ses nuitées en septembre.

Le Canton de Genève a accusé un effondrement de ses nuitées en septembre.

KEYSTONE

Les nuitées dans les hôtels suisses ont dévissé de 28,1% en septembre, ce qui représente 1 million de nuitées en moins en comparaison à la même période de 2019. Si du côté des visiteurs locaux, les chiffres sont réjouissants (+20,6%), ils sont en revanche inquiétants au niveau des visiteurs étrangers (-68,5%), en contraction de 1,4 million de nuitées.

Les nuitées générées par des visiteurs locaux affichaient déjà une hausse de 15,6% au mois d’août, mais que cette embellie avait été atténuée par la désertion persistante des hôtes en provenance de l’étranger (-60,3%).

Le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Russie ont témoigné d’une chute dramatique de leurs touristes en Suisse, avec comme conséquence une dégringolade au niveau des nuitées en septembre 2020 en rythme annuel: dans le premier cas 21’607 nuitées contre 153’741, dans le deuxième cas 152’457 nuitées contre 313’006 et dans le troisième 5738 nuitées contre presque cinq fois plus il y a un an.

Au niveau des cantons c’est Genève qui a le plus souffert avec un plongeon global de 73,9% des nuitées dans la période sous revue, suivi par Zurich (-65,6%), puis Bâle-Ville (-54,9%). Par contre, le Jura (+13,4%) et surtout Appenzell Rhodes-Extérieures (+19,6%) ont réussi à inverser la tendance.

Mesurés de janvier à septembre, les chiffres sont moins réjouissants par comparaison avec la même période il y a un an. Le recul affiché est de 39,4%, avec une chute de 62,5% pour les nuitées des étrangers et 10,9% pour les nuitées helvétiques, note jeudi l’Office fédéral de la statistique (OFS).

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
11 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Intello

06.11.2020 à 12:47

Un hôtel avec un certain standing doit avoir du personnel aussi avec une certaine culture, parlant les langues, l'allemand, le russe, etc. Les bac+ ne devraient pas s'y trouver et changer d'orientation pour leur bien-être.

Wielfried

06.11.2020 à 12:06

Avons consommé durant l'été, idem en automne pas possible. Agréable, mais chronophage pour le budget.

plus despace

05.11.2020 à 15:50

d'où les 800 frontaliers en moins ?