Actualisé 16.10.2008 à 12:46

Votations fédérales du 30 novembreLes opposants à la dépénalisation du cannabis jouent la carte jeune

Les opposants à la dépénalisation du cannabis jouent la carte jeune pour s'opposer à l'initiative populaire en votation le 30 novembre.

Les «juniors» de droite sont venus plaider jeudi devant les médias leur vision d'une société idéale, sans drogue.

Le comité est composé de représentants des jeunes évangéliques, de jeunes UDC et de jeunes de l'Union démocratique fédérale. Comme chez leur ainés, ils peuvent compter sur le soutien de certains confrères radicaux, comme le conseiller national bernois Christian Wasserfallen.

Pour eux, il s'agit d'inciter les jeunes à prendre leur vie en main, à devenir des adultes responsables au caractère bien forgé et d'ainsi fournir une contribution à une société saine. Celui qui fume des joints passe à côté de la vie, à leurs yeux. Il met en danger son avenir et ses proches et risque d'être un poids pour la société.

Il s'agit donc de pourvoir à un style de vie sain dans la famille, à l'école et dans les loisirs. Plutôt que de prévoir des procédures devant les tribunaux pour ceux qui ne respectent pas l'interdiction actuelle de consommer et de détenir du cannabis, le comité mise sur des amendes fortes ainsi que des cours expliquant comment se comporter face à la drogue. Des campagnes devraient être menées dans les écoles. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!