Loi Covid-19 – Les opposants attaquent la votation avec un flot de plaintes
Actualisé

Loi Covid-19Les opposants attaquent la votation avec un flot de plaintes

Environ 750 plaintes ont été déposées contre la votation sur la loi Covid-19. D'autres poursuites sont en préparation.

Les manifestations contre la loi Covid-19 se succèdent en Suisse.

Les manifestations contre la loi Covid-19 se succèdent en Suisse.

AFP

C'est l'une des votations les plus émotionnelles que la Suisse ait jamais connue: dans une semaine, les Suisses se prononceront sur la loi Covid-19. Les opposants craignent une fraude électorale et accusent le Conseil fédéral de manipulation. Les partisans, en revanche, parlent de «Trumpisme», écrit la «NZZ am Sonntag».

Il est déjà clair que le litige ne prendra pas fin avec le résultat de la votation. Comme le montre une enquête auprès des cantons, environ 750 plaintes électorales ont été déposées - certaines d'entre elles sont identiques. Dans le viseur, la question du vote, qui, selon les critiques, est trompeuse. Le certificat Covid n'est mentionné nulle part sur le bulletin de vote. Ce que critique l'ancien juge fédéral Karl Spühler: «Le libre arbitre des personnes ayant le droit de vote doit être clairement exprimé lors d’une votation», dit-il. «Pour cela, la question du vote doit être sans ambiguïté. Ce n'est pas le cas ici.» La Chancellerie fédérale précise toutefois que le texte fait référence au titre de la loi. Les plaignants contestent également les informations fournies par le Conseil fédéral. Les cantons n’entreront pas en matière concernant ces plaintes, c’est le Tribunal fédéral qui tranchera.

Indépendamment de la prochaine votation, l'association «Wir Menschen» annonce déjà une action en justice contre les mesures sanitaires du Conseil fédéral. Et Les Amis de la Constitution envisagent également de nouvelles actions après le vote.

(cle)

Ton opinion

1004 commentaires