Actualisé

AsieLes oracles accueillent la «gentille chèvre»

Après le tempétueux cheval dont les cavalcades ont semé misère, conflits et catastrophes dans le monde en 2014, les maîtres feng shui prédisent une année 2015 apaisée sous le signe de la chèvre, même si le ciel demeure menaçant.

«La chèvre est plus docile» que le cheval, imprévisible, prompt à partir au grand galop au moindre coup d'éperon de son cavalier, analyse Cheng Chi-tai, qui exerce ses talents divinatoires à Hong Kong.

Le calendrier lunaire chinois se déroule sur un cycle de douze années et attribue à chacune un animal. La chèvre vient en huitième position: en chinois, un seul mot, «Yang», désigne la chèvre et le mouton.

Qu'il soit ovin ou caprin, l'animal est réputé moins dynamique et puissant que d'autres créatures, comme le dragon ou le cheval. Moins susceptible aussi de soulever des tourmentes.

Moins de catastrophes

Dans son traditionnel «indice feng shui», la maison de courtage CLSA voit des augures favorables pour «la santé, la fortune et l'amour» grâce à la «gentille chèvre».

«Cette année sera vraiment plus calme en termes de catastrophes naturelles ou d'accidents», confirme Thierry Chow, une jeune femme de 27 ans qui a hérité de son père l'art oraculaire chinois. A l'en croire, «l'année passée a été explosive à cause de la présence dominante du feu» dans l'orbite céleste du cheval.

En 2014, la violence et la mort ont régné sur la Terre, de l'Ukraine à la Syrie, du Nigeria à Lampedusa, et jusqu'à Hong Kong, ville chinoise autonome gagnée à l'automne par une forte fièvre sociale.

Grande influence

La prédiction de l'avenir en Asie repose sur des croyances remontant à des milliers d'années: les événements sont dictés par les cinq éléments qui constituent l'univers, à savoir le métal, le bois, l'eau, le feu et la terre.

L'art du feng shui - qui signifie vent et eau - conserve une grande influence dans plusieurs pays d'Asie, où les habitants suivent ses principes pour arranger leur logement ou leur bureau et prendre des décisions, en espérant maximiser ainsi leur bien-être, leur chance et leur fortune.

De ce fait, certaines Chinoises ont espéré accoucher avant le 19 février, pour éviter de mettre au monde un enfant du signe mouton/chèvre. Censé être pacifique et doux, l'enfant né dans l'année de la chèvre est aussi supposé enclin à des accès de mélancolie. «Mais ce trait de caractère explique aussi qu'elle (la chèvre) n'est pas assez forte pour supprimer totalement l'instabilité observée l'an dernier», avertit Cheng Chi-tai.

Certains devins chinois craignent en effet la résurgence de fléaux comme le Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) qui avait fait 800 morts dans le monde en 2003 - la précédente année de la chèvre...

«Il va y avoir une grosse explosion de bactéries», prévient ainsi Thierry Chow en citant la forte connexion entre le signe de la chèvre et l'élément terrestre parfois associé à la maladie.

(afp)

L'Asie est entrée jeudi dans l'année de la Chèvre, aimable créature du calendrier lunaire chinois, dans un concert de feux d'artifice et de pétards entendu de Pékin à Singapour. Dès minuit, le ciel de la capitale chinoise s'est embrasé de millions de feux de bengale, et la foule a envahi les rues au son des pétarades censées éloigner les esprits malfaisants.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!