Les «oranges» se pressent à Berne
Actualisé

Les «oranges» se pressent à Berne

Le premier match des Pays-Bas approche et les supporters oranges se pressent à Berne.

Ils seront près de 10 000 à passer la nuit de dimanche à lundi dans les différents campings de Berne et de Singine (FR).

Les Hollandais ont commencé d'arriver durant la semaine. Dimanche matin dans le calme de la ville fédérale, les «oranges» ne passaient pas inaperçus.

Ces supporters devaient être rejoints dans la journée par des milliers de compatriotes venus soutenir leur équipe nationale qui affronte l'Italie championne du monde lundi soir au Stade de Suisse à Berne. Les autorités bernoises attendent 100 000 personnes réparties entre le stade, la fanzones et la vieille ville.

A Unterseen, au bord du lac de Thoune, le gérant a enregistré 2500 réservations pour la nuit de dimanche à lundi. Dans les campings de Flamatt (FR) et Neuenegg (BE), un millier de Hollandais étaient déjà présents dimanche matin et 500 autres devaient les rejoindre en soirée.

Un millier de Hollandais sont aussi annoncés pour la nuit de dimanche à lundi à Dieterswil. Mais le gérant du camping Philippe Koch pense que ses installations seront déjà pleines dimanche soir, avec 5000 visiteurs.

Partout l'ambiance est bonne, malgré la pluie. La météo humide n'a pas posé de grands problèmes, même pas à Dieterswil où le camping est pourtant installé dans un champ. On n'y trouve de la gadoue que par endroits.

(ats)

Ton opinion