Actualisé 04.02.2009 à 09:22

Hollywood

Les organisateurs des Oscars promettent de l'audace

Les organisateurs des Oscars ont promis lundi que la cérémonie du 22 février ferait preuve d'audace, après des années de déclin de l'audience télévisée, souvent attribué à un format trop long et ennuyeux.

Lors du traditionnel déjeuner annuel des sélectionnés, lorsque toutes les personnes retenues au prestigieux événement du 7e art se réunissent dans un grand hôtel de Beverly Hills (Californie, ouest), les producteurs de la cérémonie ont assuré que les 81e Oscars se réinventeraient.Bill Condon et Laurence Mark, les deux producteurs du spectacle regardé par des centaines de millions de téléspectateurs dans le monde, n'ont donné aucun détail sur la forme que prendraient ces Oscars 2009, présentés par l'Australien Hugh Jackman.Mais le choix de cet acteur montre déjà une évolution par rapport aux années précédentes, lorsque le rôle de «Monsieur Loyal» de la cérémonie revenait à un comédien ou une comédienne de music-hall.Le président de l'Académie des arts et des sciences du cinéma, Sid Ganis, a assuré que «le spectacle prendra des risques audacieux».Selon le New York Times, MM. Mark et Condon, réalisateur de la comédie musicale «Dreamgirls», pourraient décider d'abandonner le monologue d'introduction et de réduire au minimum les épisodes «préparés», au profit du direct.Les identités des acteurs et des actrices qui remettront les trophées aux lauréats pourraient être gardées secrètes jusqu'à la cérémonie, afin de préserver un certain suspense. Le New York Times affirme aussi que les studios de cinéma pourraient diffuser des extraits de leurs futurs films pour intéresser le public.Dans le même esprit, M. Ganis a exhorté les futurs vainqueurs à livrer des discours de remerciements courts et mémorables.«Soyez brefs, soyez personnels, et soyez sincères. Vous avez 45 secondes», a rappelé M. Ganis, face aux 15 des 20 personnes retenues pour les Oscars d'acteurs. Brad Pitt, Angelina Jolie et Meryl Streep s'étaient notamment excusés.L'Oscar du meilleur film, le plus prestigieux des 24 trophées remis le 22 février, devrait se jouer entre «L'étrange histoire de Benjamin Button», nommé 13 fois au total, et «Slumdog Millionaire», retenu dix fois mais qui semble avoir pris l'ascendant sur son concurrent en raflant tous les prix hollywoodiens préfigurant la cérémonie aux statuettes dorées.En 2008, les Oscars avaient été les moins regardés par les téléspectateurs américains depuis que l'audience a commencé à être mesurée, en 1974: 32 millions de personnes avaient regardé la 80e cérémonie, contre 41 millions l'année précédente.Ce résultat avait été attribué par la presse spécialisée de Hollywood au format devenu dépassé, à l'ère de l'internet et du «zapping», d'une émission qui dure plus de trois heures, et par le fait que les films sélectionnés n'avaient pas eu de succès au box-office.Le record d'audience date de 1998 avec 55,25 millions de téléspectateurs. La cérémonie avait alors honoré le film «Titanic», qui détient le record des recettes du box-office nord-américain: 600 millions de dollars. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!