Actualisé

FétichismeLes os qui craquent, un plaisir partagé

Sur YouTube, les «crack addicts» se délectent de vidéos dans lesquelles on entend les joints craquer.

par
Catherine Cochard

Sur la plateforme de vidéos il existe des milliers de séquences rangées sous les termes de «bone cracking», «neck cracking» ou encore «back cracking». Des extraits de visites chez des chiropraticiens qui font le plaisir quotidien des «crack addicts», les amateurs des craquements d'os.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!