Les otages sud-coréens pourraient être libérés samedi ou dimanche
Actualisé

Les otages sud-coréens pourraient être libérés samedi ou dimanche

Les 21 otages sud-coréens détenus par des talibans en Afghanistan depuis plus de trois semaines pourraient être libérés «aujourd'hui ou demain», a affirmé samedi l'un des deux responsables fondamentalistes participant aux négociations.

Selon le mollah Sari Bashir, les pourparlers directs entamés vendredi soir avec quatre responsables sud-coréens se trouvent «sur la bonne voie». «Je suis très optimiste», a-t-il ajouté, précisant que les talibans exigeaient toujours la libération de 21 des leurs emprisonnés en Afghanistan.

Les talibans ont assuré qu'ils ne tueraient aucun otage avant les discussion. Ils ont déjà tué deux membres du groupe chrétien de 23 Coréens qui avaient été faits prisonniers le 19 juillet dans la province orientale de Ghazni, alors qu'il voyageait en car de Kaboul (nord-est) à Kandahar (sud-est).

Les négociations entre les quatre représentants sud-coréens et, côté taliban, les mollahs Bashir et Nasorullah, ont repris samedi à Ghazni dans les locaux de la Croix-Rouge. Un porte-parole taliban, Zabiullah Mujahid, a affirmé samedi que le gouvernement de Kaboul avait garanti par écrit, avec la signature également de responsables américains et d'autres pays, la sécurité des deux émissaires talibans. (ap)

Ton opinion