Actualisé 17.05.2017 à 14:08

Royaume-Uni

Les oublis de Shazam ont servi une bonne cause

Le temps d'une journée, en avril dernier, l'app d'identification de chansons s'est comportée comme un malade d'Alzheimer.

de
man

«Ça me dit quelque chose», «J'aurai juré que...», «Je sais que je la connais» ou encore «Est ce que c'est hum...» Les réponses données par l'app Shazam à ses utilisateurs britanniques n'avaient rien d'habituel le temps d'une journée, en avril dernier. Le service se comportait subitement comme s'il avait du mal à se rappeler des titres des chansons et était atteint par la maladie d'Alzheimer.

Et pour cause. Il s'avère que Shazam avait conclu un partenariat avec l'organisation Alzheimer's Research UK pour une campagne originale, dont le but visait à sensibiliser les utilisateurs aux symptômes de cette maladie. Ainsi, une fois que la chanson avait été identifiée, l'app affichait un bandeau avec le slogan «Alzheimer détruit de précieux souvenirs» et un lien redirigeant les utilisateurs vers le site web de l'organisation Alzheimer's Research UK. Il invitait à faire des donations pour la recherche contre la maladie neuro-dégénérative.

En quelques heures, la campagne «The Day Shazam Forgot» (le jour où Shazam a oublié, en français) a généré plus de 2 millions de pages impressions et plus de 5000 visites sur la page destinée aux donations, rapporte le site Adweek.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!