Genève: Les ouvriers agricoles bosseront moins
Actualisé

GenèveLes ouvriers agricoles bosseront moins

L'horaire maximal en moyenne annuelle des ouvriers agricoles passera de 47,5 heure à 45.

Les ouvriers agricoles ont un revenu minimum de 3300 francs par mois.

Les ouvriers agricoles ont un revenu minimum de 3300 francs par mois.

Le Tribunal fédéral (TF) a rejeté le recours d'Agri-Genève, l'association faîtière de l'agriculture genevoise, qui contestait la baisse du temps de travail hebdomadaire des ouvriers agricoles. L'horaire maximal en moyenne annuelle est passé de 47,5 heures à 45 heures.

«C'est une victoire pour les travailleurs», a relevé Emmanuelle Joz-Roland du Syndicat interprofessionnel des travailleurs. Le syndicat avait participé à la procédure au TF en tant que partie intervenante. Le SIT veillera à l'application effective des 45 heures dans l'agriculture genevoise, précise-t-il jeudi dans un communiqué.

Lors de sa dernière révision du contrat-type de travail, la Chambre des relations collectives de travail (CRCT) avait décidé de baisser le temps de travail des ouvriers agricoles de 47,5 à 45 heures, pour un revenu minimum de 3300 francs par mois ce qui correspond à 16,90 francs de l'heure. Cette amélioration est entrée en vigueur en janvier dernier.

Des horaires comme dans la construction

Le SIT estime que les heures travaillées au-delà des 45 heures en moyenne doivent être rendues aux travailleurs ou être considérées comme heures supplémentaires et par conséquent majorées de 25% et ce dès le 1er janvier 2013. Agri-Genève n'était pas disponible pour apporter des précisions sur cette revendication.

Les horaires des ouvriers agricoles rejoignent à présent ceux de la construction, alors que les salaires et les autres conditions de travail en sont encore loin, indique le SIT. Le syndicat rappelle que les ouvriers agricoles ne bénéficient pas de la protection d'une convention collective de travail.

Le canton de Genève compte environ 400 exploitations agricoles professionnelles. Selon Agri-Genève, au moins la moitié d'entre elles emploie du personnel. (ats)

Ton opinion