Parti xénophobe: Les ouvriers représentés sur les affiches étaient des étrangers
Actualisé

Parti xénophobeLes ouvriers représentés sur les affiches étaient des étrangers

Le parti d'extrême-droite britannique qui milite pour que le travail soit donné aux Anglais utilise des acteurs étrangers pour ses affiches électorales.

Le «British National Party» (BNP), le parti d'extrême-droite britannique était, d'après les récents sondages, bien parti pour obtenir des voix lors des prochaines élections européennes.

Mais une gaffe sur sa dernière campagne d'affichage pourrait bien motiver ses électeurs potentiels à changer d'avis.

Des modèles étrangers

Sur les derniers manifestes du BNP on peut voir des ouvriers souriants au dessus desquels on peut lire le slogan: «Les emplois britanniques aux travailleurs britanniques». Or la bourde relevée par la presse concerne la nationalité des personnes représentées sur l'affiche.

Dans la vie réelle, ces hommes ne sont pas des ouvriers et surtout il ne sont pas Anglais! Il s'agit en réalité de modèles américains qui auraient déjà posé pour des campagnes publicitaires aux Etats-Unis.

La parti a d'ailleurs avoué avoir acheté l'image à une agence publicitaire de Portland aux Etats-Unis.

Pas la seule gaffe

Mais celle des manifestes n'est pas la seule gaffe faite par le parti xénophobe. D'après le quotidien Daily Mail, Nick Griffin, le président du parti, aurait fait imprimer des milliers de flyers sur lesquels apparaissent un docteur et un couple de personnes âgées. Le tabloïde a découvert qu'en réalité le docteur serait un acteur américain et les deux retraités seraient les parents d'un photographe italien qui n'auraient même pas le droit de vote en Angleterre.

Les commentaires ne sont pas faits attendre. «C'est un incroyable auto-goal du BNP», a dit au Daily Mail un porte-parole anonyme du mouvement antifasciste anglais Searchlight.

Jon Cruddas parlementaire travailliste, est plus dur: «Je présume qu'aucune personne normalement constituée est disposée à poser pour les manifestes ou les posters du BNP. Les Anglais comprendront que ce n'est que du cynisme».

Ton opinion