Actualisé 04.08.2009 à 21:04

Création d'entrepriseLes papys businessmen investissent le marché

En France, les plus de 60 ans ont créé 13 000 entreprises en 2008. Finie, la retraite.

von
Giuseppe Melillo

A 76 ans, Philippe Guedon, ancien patron de Matra, dirige sa propre société de conseil, qui participe à la voiture électrique de Vincent Bolloré en France. Il symbolise la nouvelle génération des papys qui font du business.

En France, les plus de 60 ans ont lancé 13 000 entreprises en 2008. Selon Capital, un retraité ne craint plus de créer une société à un âge avancé. A 78 ans, l'ex-patron de l'équipementier automobile Valeo est à la tête de sa société financière, NG Investements.

Médecin et ancien employé du suisse Sandoz, Robert Vachy, 77 ans, s'apprête à vendre sa start-up, RDW Pharma, pour 70 millions d'euros (106 millions de francs) qui produira une crème anti-UV de son invention, efficace contre l'herpès labial. A 81 ans, l'ingénieur Hubert Alléra, père de la Citroën CX, a conçu, avec une équipe de retraités de l'automobile, un véhicule à deux places pour la circulation urbaine. Et il cherche un industriel pour produire le TOP, Transport Optimum Personnel.

En Suisse, Nicolas Hayek, 81 ans également, patron du groupe Swatch, a lancé Belenos Clean Power, société qui entend développer une pile à combustible capable de propulser une voiture «propre». Le fondateur de l'hebdomadaire Jeune Afrique, Béchir Ben Yahmed, dirige, à 81 ans, la jeune Revue pour l'Intelligence du monde, qu'il a créée en 2006.

Les dirigeants âgés ne souhaitent pas cesser d'être actifs. Certains veulent arrondir leurs fins de mois, d'autres cherchent à conserver une vie sociale. Et tous profitent de l'allongement de l'espérance de vie.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!