Actualisé

ArgovieLes parents de Lucie accusent le procureur

Le père et la mère de la jeune fille au pair tuée en 2009 estiment que l'enquête contre trois membres de l'autorité argovienne d'exécution des peines a été mal conduite.

Les parents de Lucie accusent le procureur extraordinaire de s'être montré partial envers les fonctionnaires. Il a toujours «retenu la version la plus favorable aux prévenus», écrit vendredi la famille de la jeune fille au pair fribourgeoise tuée par un récidiviste en 2009 à Rieden (AG). Les parents accusent les trois fonctionnaires d'avoir commis des négligences dans la décision de placer le meurtrier de leur fille en liberté conditionnelle.

Au terme de son enquête, le procureur avait classé la plainte de la famille, estimant que les trois personnes visées avaient effectué leur travail correctement. Les parents ont déposé vendredi un recours contre cette décision auprès de la Cour suprême argovienne.

Juges plus sévères que les magistrats de 1ère instance

Agée de 16 ans, Lucie a été tuée le 4 mars 2009 dans l'appartement de l'ex-détenu à Rieden (AG). L'homme en question a quant à lui été condamné en octobre 2012 à l'internement à vie par la Cour suprême du canton d'Argovie.

Les juges se sont montrés plus sévères que les magistrats de première instance qui prévoyaient un internement simple. L'affaire remontera toutefois jusqu'au Tribunal fédéral, l'avocat du condamné ayant fait appel du jugement de deuxième instance. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!