Actualisé 25.05.2018 à 18:23

ItalieLes parents du petit Benito Mussolini au tribunal

Les prénom et nom d'un bébé de 14 mois posent problème à la justice de Gêne.

S'appeler comme le dictateur fasciste italien pose problème à la justice italienne.

S'appeler comme le dictateur fasciste italien pose problème à la justice italienne.

Keystone

Un tribunal italien a convoqué les parents de Benito, un petit garçon de 14 mois, pour les obliger de changer le prénom de leur enfant, donné en l'honneur du grand-père qui s'appelait déjà Benito.

Il est encore souvent d'usage en Italie de donner aux enfants le prénom d'un grand-parent. Mais le problème de ce petit Benito, c'est que son nom de famille est Mussolini, ce qui fait de lui un homonyme du dictateur fasciste italien (1883-1945) même s'il n'a aucun lien de parenté avec ce dernier.

C'était un peu trop pour le tribunal de Gênes, qui a convoqué les parents, écrit le quotidien la «Gazzetta di Parma». En Italie, l'affaire rappelle le débat qui dégénère dans le film «Il nome del figlio», adaptation italienne à succès du film français «Le prénom», où un homme s'amuse à faire croire à ses amis qu'il veut appeler son fils Benito.

Récemment, les médias italiens se sont aussi fait l'écho de la convocation d'autres parents à Milan: ils avaient appelé leur fille «Blu» (bleu), un prénom qui selon le parquet ne convient pas au genre de l'enfant. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!