Les paris illégaux comme le dopage
Actualisé

Les paris illégaux comme le dopage

Le président du CIO, Jacques Rogge, a estimé que les paris illégaux et les paris induisant le trucage d'événements sportifs devaient «être combattus comme le dopage».

Le Comité olympique a également annoncé la tenue d'un séminaire avec les fédérations internationales.

«Comme pour le dopage, nous avons besoin d'une approche commune avec les fédérations internationales», a jugé M. Rogge, lors de conférence de presse de clôture tenue à Lausanne, à l'issue de trois jours de réunion de la commission exécutive du CIO.

Le CIO avait convié à titre d'expert Lord Paul Condon, ancien responsable de Scotland Yard et président de l'unité anticorruption de la fédération internationale de cricket, particulièrement concernée par les paris.

«Lord Condon a conseillé un renforcement des règles sur les paris propres aux fédérations internationales», a détaillé M. Rogge, estimant que seules deux fédérations, le tennis et le football avaient une véritable politique sur le sujet et notamment des accords avec les sociétés de paris.

«Lord Condon a également préconisé la mise en place d'un programme d'éducation et une surveillance des sociétés de paris pour repérer les éventuels paris anormaux», a poursuivi M. Rogge.

Ton opinion