Passionnés de foot: Les parlementaires avaient les yeux rivés sur la Nati

Publié

Passionnés de footLes parlementaires avaient les yeux rivés sur la Nati

Dès 17 h, une partie des conseillers nationaux ont délaissé les débats du jour pour mieux regarder le match entre le Brésil et la Suisse. Tant à droite qu’à gauche.

par
Christine Talos

Alors que la session d’hiver du parlement a débuté ce lundi, de nombreux fauteuils sont restés vides dans la salle du National sur le coup de 17 h. En effet, tous les passionnés de foot (et qui n’avaient pas à intervenir à la tribune) se trouvaient dans la Salle des pas perdus pour mieux regarder le match entre la Suisse et le Brésil.

Et les bords politiques ne se sont pas mélangés: les élus de gauche ont vibré devant le match – en allemand – dans la partie gauche de la salle; ceux de droite sont restés à droite devant la rencontre, en français. Mais tous les députés, en grande majorité masculins, y allaient de leurs commentaires et de leurs pronostics.

À l’image du président du PS, Cédric Wermuth, qui craignait une défaite 2-0 mais qui reste persuadé de la qualification de la Suisse au final. À droite, tant Christian Lüscher (PLR/GE) que Céline Amaudruz (UDC/GE) espéraient un match nul.

«J’aime trop le foot!»

D’autres regardaient le match d’un œil et de loin. À l’image de Fabien Fivaz (Les Verts/VS). Qui l’avoue: même s’il aime le foot, cette Coupe du monde au Qatar ne passe pas, tout comme le fait qu’Ueli Maurer soit présent là-bas. Et il en veut à la FIFA, qui a attribué ce Mondial à ce pays.

Baptiste Hurni (PS/NE), lui, avait les yeux rivés sur l’écran. «Je rejoins toutes les critiques les plus véhémentes sur ce Mondial. Mais j’aime trop le foot!» se justifie-t-il. Ce qui le fâche surtout, c’est l’ambiance que cela donne, avec des matches en hiver au lieu de rencontres à partager dehors entre amis l’été. «La FIFA a gâché cette grande fête populaire.»

1 / 4
La droite regardait sur un poste de télévision à droite de la Salle des pas perdus.

La droite regardait sur un poste de télévision à droite de la Salle des pas perdus.

Les élus étaient très concentrés.

Les élus étaient très concentrés.

Ton opinion

19 commentaires