30.07.2020 à 13:31

Coronavirus

Les partenaires de vie autorisés à entrer en Suisse

Les individus venant d’un Etat tiers pourront rejoindre leur bien-aimé dans le pays à partir du 3 août. Il faudra notamment être muni d’une invitation.

Les partenaires doivent s'être rencontrés en Suisse ou à l'étranger au moins une fois avant l'introduction des restrictions d'entrée (photo d’illustration).

Les partenaires doivent s'être rencontrés en Suisse ou à l'étranger au moins une fois avant l'introduction des restrictions d'entrée (photo d’illustration).

AFP

Les personnes d'Etats tiers dont le partenaire de vie réside en Suisse pourront entrer sur le territoire dès le 3 août. Elles devront toutefois prouver leur relation.

Ces personnes n'ont pas besoin d'être mariées, de vivre en partenariat enregistré ou d'avoir des enfants mineurs ensemble, indique jeudi le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM). L'entrée est cependant soumise à condition.

Sur invitation

Les partenaires originaires d'Etats tiers devront être munis d'une invitation de la personne qui vit en Suisse. Le couple devra prouver que la relation existe depuis longtemps et qu'elle a été entretenue. Les partenaires doivent s'être rencontrés en Suisse ou à l'étranger au moins une fois avant l'introduction des restrictions d'entrée.

Le SEM pourra aussi exiger la remise d'un certificat de partenariat signé par les deux parties, d'un échange de lettres ou de mails, de photos ou de copies de cachets d'entrée et de sortie apposées dans les passeports.

Toutes les personnes qui entrent en Suisse en provenance d'Etats ou de zones présentant un risque élevé d'infection sont soumises à l'obligation de quarantaine. Même si leur entrée sur le territoire est autorisée, précise le SEM.

(ats/nxp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!