Actualisé

Les particules fines atteignent un pic

Le Service cantonal de protection de l'air annonce que la pollution aux particules fines a dépassé la valeur limite fixée par l'Ordonnance fédérale sur la protection de l'air (OPair).

A la station de Wilson, lundi à 18 h, les concentrations relevées représentaient plus de 1,5 fois la valeur limite journalière de 50 µg/m3 fixée par l'OPair. La météo stable a empêché la dispersion des polluants.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!