Aquittement de Ségalat : Les parties civiles font appel
Actualisé

Aquittement de Ségalat Les parties civiles font appel

A l'instar du Ministère public vaudois, les parties civiles font appel de l'acquittement de Laurent Ségalat prononcé le 1er juin par le Tribunal criminel de La Côte.

Le recours a été déposé jeudi, dernier jour du délai, indique Jacques Barillon, avocat de la famille de la victime. Le Tribunal criminel «a considéré qu'il était établi que feu Catherine Ségalat, n'avait pas été victime d'une chute accidentelle, mais au contraire, d'une agression caractérisée, autrement dit d'un homicide», souligne Jacques Barillon dans son communiqué.

Catherine Ségalat, municipale, a été retrouvée le 9 janvier 2010 par son beau-fils au pied d'un escalier à son domicile de Vaux-sur- Morges. Laurent Ségalat a été accusé de meurtre, avant d'être acquitté au terme de sept jours de procès à Renens (VD). Il a toujours clamé son innocence.

(ats)

Ton opinion