Formation des imams: Les partis politiques plutôt favorables

Actualisé

Formation des imamsLes partis politiques plutôt favorables

Egalement consultés dans le cadre de l'étude du Fonds national, les partis politiques sont plutôt favorables à l'idée d'une formation des imams en Suisse.

Le Conseil fédéral, pour sa part, ne veut rien précipiter.

Le PLR et le PDC accueillent positivement l'idée d'une formation des imams en Suisse, ont indiqué mardi les chercheurs en présentant leur étude à Berne. L'UDC n'a pas encore arrêté sa position et se donne du temps pour réfléchir.

Le PS n'a pas répondu à l'enquête et les chercheurs n'ont pas d'explication sur cette absence de réponse, ont-ils précisé. Mais fin 2006, les délégués du PS, réunis en assemblée, avaient accepté l'idée que les universités suisses doivent être responsables de la formation des imams qui exercent dans le pays.

Le Conseil fédéral, pour sa part, ne semble pas pressé d'agir. Fin mai, dans une réponse à un postulat du conseiller national Hugues Hiltpold (PLR/GE), il disait vouloir attendre précisément l'étude du FNS avant d'étudier la question d'une éventuelle formation théologique islamique ou d'une filière de formation des imams en Suisse.

(ats)

Ton opinion