Lausanne: Les partis unis pour plébisciter Métamorphose
Actualisé

LausanneLes partis unis pour plébisciter Métamorphose

Ecologistes, socialistes, libéraux-radicaux et UDC lausannois s'unissent en faveur de Métamorphose.

L'initiative demandant le maintien du stade de football au nord de la ville doit être rejetée pour que ce projet urbanistique puisse se faire, ont-ils souligné.

Le comité interpartis a convié la presse mardi sur le terrain prévu pour la construction du nouveau stade de football, d'une piscine, d'un boulodrome et de quelque 500 logements au sud de la ville. Claude-Alain Voiblet (UDC), Rebecca Ruiz (PS), Natacha Litzistorf (Verts) et Marlène Bérard (PLR) ont détaillé les raisons de voter non à l'initiative soumise aux Lausannois le 27 septembre.

Sur le plan sportif, Métamorphose permettra de doter la ville d'infrastructures performantes et répondant aux exigences légales de sécurité. Les équipements actuels sont vétustes. Une rénovation du stade de la Pontaise coûterait très cher aux Lausannois, ont souligné les conseillers communaux.

Pas de tram sans Métamorphose

La conservation de ce stade amputerait d'une importante surface l'écoquartier de 2000 logements prévu à cet endroit. La masse critique indispensable pour construire une nouvelle ligne de tram ne serait pas atteinte et la Confédération ne mettrait pas la main au porte-monnaie dans ces conditions.

En outre, le financement du stade de football se fera dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP), comme cela s'est fait à Neuchâtel, à Berne ou à Bâle. Une fois le stade construit, son exploitation reviendra à la ville. Si l'initiative est acceptée, un PPP sera très difficile -voire impossible- à mettre en place, ont affirmé les élus.

«De nombreux points de Métamorphose restent ouverts», ont insisté les quatre représentants politiques. Le projet a déjà beaucoup évolué depuis ses débuts. Par exemple le stade d'athlétisme et les terrains d'entraînements des clubs de foot locaux, initialement prévus au sud de la ville, resteront au nord.

(ats)

Ton opinion