Royaume-Uni: Les passeports irlandais s'arrachent avant le Brexit
Actualisé

Royaume-UniLes passeports irlandais s'arrachent avant le Brexit

Près de 200'000 demandes de passeports irlandais ont été enregistrées en 2018. Dublin a émis au total plus de 822'000 passeports lors de l'année écoulée.

1 / 150
La large victoire promise au Premier ministre conservateur britannique Boris Johnson aux législatives lui laisse les coudées franches pour définir quel type de Brexit il compte mettre en oeuvre, en restant plus ou moins proche de l'UE. (Vendredi 13 décembre 2019)

La large victoire promise au Premier ministre conservateur britannique Boris Johnson aux législatives lui laisse les coudées franches pour définir quel type de Brexit il compte mettre en oeuvre, en restant plus ou moins proche de l'UE. (Vendredi 13 décembre 2019)

AFP
Une diplomate britannique chargée du Brexit à l'ambassade de Washington a démissionné, fatiguée des «demi-vérités». (Vendredi 6 décembre 2019)

Une diplomate britannique chargée du Brexit à l'ambassade de Washington a démissionné, fatiguée des «demi-vérités». (Vendredi 6 décembre 2019)

AFP
Le débat télévisé de vendredi était le dernier avant les législatives anticipées de jeudi. En toile de fond, le Brexit était présent. (6 décembre 2019)

Le débat télévisé de vendredi était le dernier avant les législatives anticipées de jeudi. En toile de fond, le Brexit était présent. (6 décembre 2019)

AFP

Les demandes de passeport irlandais en provenance de Grande-Bretagne ont augmenté de 22% en 2018 par rapport à l'année précédente en raison du Brexit, selon des chiffres du ministère irlandais des Affaires étrangères. Sur tout le Royaume-Uni, incluant aussi l'Irlande du Nord, près de 200'000 demandes ont été enregistrées en 2018.

«Le nombre de demandeurs d'Irlande du Nord et de Grande-Bretagne continue d'augmenter depuis le vote sur le Brexit en juin 2016», indique le ministère dans un communiqué.

Cette année, le service irlandais chargé des passeports a reçu 84'855 demandes provenant d'Irlande du Nord et 98'544 venant de Grande-Bretagne, soit une «augmentation de respectivement 2% et 22% par rapport aux chiffres de 2017». 2018 a été une année record pour Dublin qui a émis au total plus de 822'000 passeports.

Le sénateur Niall Ó Donnghaile (Sinn Féin) a estimé que la hausse des demandes justifiait l'ouverture d'un bureau des passeports en Irlande du Nord. «Alors que le chaos du Brexit empire, de plus en plus de personnes revendiquent leur droit à un passeport irlandais et à la citoyenneté européenne. Il est important que ce processus se déroule sans problème», a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le Royaume-Uni doit quitter l'Union européenne (UE) le 29 mars 2019. Le Parlement britannique doit se prononcer en janvier sur l'accord de retraît conclu avec Bruxelles par le gouvernement de Theresa May. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion