Salaires: Les patrons les plus riches jouent au golf
Actualisé

SalairesLes patrons les plus riches jouent au golf

Une étude espagnole démontre que les chefs d'entreprise qui se rendent régulièrement sur le green gagnent davantage que leurs homologues moins sportifs.

par
mri
Jouer au golf avec ses partenaires en affaires: un moment privilégié pour discuter business et découvrir les failles de ses interlocuteurs.

Jouer au golf avec ses partenaires en affaires: un moment privilégié pour discuter business et découvrir les failles de ses interlocuteurs.

«Patrons, pour augmenter vos revenus, jouez au golf!», lance l'hebdomadaire britannique «The Economist», que reprend «Le Nouvel Observateur». Les chefs d'entreprise qui ne fréquentent pas les greens gagnent 17% de moins que les patrons golfeurs, révèle une étude menée par deux économistes de l'université de Barcelone.

Selon le média britannique, pratiquer ce sport est un gage de réussite dans les affaires. Faire quelques putts est accessible à tout le monde et l'on ne se sent jamais dévalorisé, grâce au système des handicaps. Jouer au golf offre un moment privilégié pour parler business et «permet d'évaluer le tempérament de son interlocuteur, sa manière de gérer le stress. Si votre partenaire tente régulièrement de replacer la balle à l'endroit qui l'arrange, vous saurez que vous ne pouvez pas lui faire confiance», met en garde «Le Nouvel Observateur».

De l'argent pour leur poche et non pour l'entreprise

L'étude espagnole a sondé de nombreux patrons américains au début des années 2000. Elle a constaté que les chefs d'entreprise amateurs de golf ne faisaient ps gagner plus d'argent à leur firme, mais qu'ils en empochaient davantage pour leur compte personnel. Pour l'hebdomadaire français, il faut dès lors voir le problème dans l'autre sens: «Ne peut-on pas plutôt affirmer que ce sont les patrons les plus riches qui jouent un peu plus au golf que les autres?», s'interroge-t-il.

Ton opinion