Etats-Unis: Les patrons ont le moral touché par la crise
Actualisé

Etats-UnisLes patrons ont le moral touché par la crise

Les patrons d'entreprises américaines trouvent leur travail de moins en moins gratifiant et une majorité ne voit pas de reprise complète de l'économie mondiale avant 2011, selon une étude publiée lundi par l'opérateur boursier NYSE Euronext.

«Les heures de gloire du rôle de PDG sont clairement du passé, au moins dans un futur proche», concluent les auteurs de cette étude, menée auprès de 284 dirigeants de sociétés, à majorité américaines, par l'institut Opinion Research.

Quelque 38% d'entre eux trouvent leur rôle de PDG plus gratifiant que trois ans auparavant, contre 60% l'année dernière.

La majorité d'entre eux (61%) pensent qu'une reprise complète de l'économie mondiale ne viendra qu'au mieux en 2011, contre 21% au deuxième semestre 2010 et 4% au premier semestre de l'année prochaine. Près des trois quarts (73%) pensent que la reprise sera lente avec des périodes de stagnation.

Ils sont un peu moins pessimistes pour l'économie américaine: si 44% d'entre eux ne s'attendent à une fin de convalescence au mieux en 2011, 37% la pronostiquent dès le second semestre l'année prochaine (8% au premier semestre).

La moitié des dirigeants interrogés indiquent avoir modifié leur politique de rémunérations des cadres dirigeants de leur entreprise lors de douze derniers mois. C'est le cas de 57% des patrons de sociétés américaines, mais de seulement 36% des autres.

Pour les entreprises qui ont modifié la rémunération, 63% ont gelé ou réduit les salaires, 47% réduit ou supprimé les bonus, 30% ont réduit ou gelé les stocks options.

(ats)

Ton opinion