Climat: Les pays riches doivent accentuer la lutte
Actualisé

ClimatLes pays riches doivent accentuer la lutte

A Bonn, la chancelière allemande appelle les pays industrialisés à redoubler d'effort pour juguler la crise climatique.

Image d'archive

Image d'archive

AFP

Angela Merkel a déclaré samedi que les pays industrialisés devaient accentuer les efforts de lutte contre le réchauffement climatique, alors que les débats vont bon train à la COP23 à Bonn. Pour la chancelière, l'Allemagne doit montrer l'exemple en prouvant que des objectifs ambitieux de réduction des émissions peuvent être atteints sans nuire à l'emploi.

Les propos d'Angela Merkel, tenus dans son podcast hebdomadaire, reflètent la ligne qu'elle suit dans les négociations en vue de former le prochain gouvernement de coalition allemand. «L'urgence, je crois que nous la voyons tous à la lumière des catastrophes naturelles, est grande», a-t-elle dit. Les changements climatiques engendrent des sécheresses et la famine, provoquent des migrations de masse des pays pauvres vers les pays riches, a-t-elle ajouté.

«En l'état actuel, l'objectif de contenir la hausse des températures mondiales sous les deux degrés Celsius - et idéalement autour de 1,5 degré - ne sera pas atteint», a averti la chancelière allemande.

Nouvelles mesures nécessaires

En raison d'une forte croissance économique et d'une immigration plus forte que prévu, l'Allemagne risque de ne pas atteindre son propre objectif d'abaisser de 40% les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020 par rapport à leur niveau de 1990, si le prochain gouvernement ne met pas en oeuvre des mesures plus importantes.

«C'est pourquoi nous nous battons aussi, dans le cadre des discussions exploratoires, en faveur d'une nouvelle coalition qui s'attaquerait à cette question: comment adopter plus de mesures pour faire en sorte que l'objectif 2020 soit atteint», a-t-elle conclu. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion