Actualisé 27.04.2008 à 17:31

Les PDG ne sont pas des modèles à suivre

Les patrons manqueraint souvent de compétences-clés, selon
leurs employés.

L'image des PDG auprès de leurs employés n'est pas très brillante. Pour 58% seulement des employés en Suisse, leur société est actuellement en de bonnes mains, à en croire une récente étude en ligne menée auprès de 497 Européens. Quelque 47% des salariés interrogés se sentent incités à se surpasser par leur dirigeant ou estiment qu'il/elle les met en phase avec la vision de l'entreprise.

Environ 40% estiment que celui-ci est ouvert au feedback, mais 37% seulement considèrent le chef de l'entreprise comme un modèle. Selon les collaborateurs, les hauts dirigeants auraient besoin d'aide et de conseils surtout dans le développement du capital humain, en management des équipes et en ouverture au feed-back. Mais ces compétences sont souvent considérées comme acquises et maîtrisées par les PDG.

Les big boss ont du mal à demander à être coachés dans ces domaines. En revanche, pour le travail en réseau, l'éthique personnelle et les qualités de présentation, les big boss s'en tirent honorablement.

gim

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!