Léman: Les pédalos d'Ouchy attendent le beau
Actualisé

LémanLes pédalos d'Ouchy attendent le beau

Loueur de pédalos depuis trente ans, à Lausanne, Jacky Maréchal avoue ne jamais avoir vu autant de jours de mauvais temps à suivre au mois de juillet.

par
Cécile Gavlak

Depuis trente ans qu'il propose ses pédalos sur le port d'Ouchy, Jacky Maréchal n'en revient pas : «autant de jours de mauvais temps à suivre au mois de juillet, je n'ai jamais vu ça!» Celui qui se dit être le doyen des loueurs de pédalos sur les rives lausannoises semble représentatif de ce commerce estival vu les pédalos et les bateaux à moteur qui patientent au bord du lac sans bouger. Pendant les plus belles journées, Jacky Maréchal parle de «1'000 clients par jour» et ce, avec une trentaine de pédalos à disposition. «En ce moment, avec la météo, nous perdons environ les deux tiers de notre clientèle.» Des propos qui rejoignent ceux des autres enseignes de location du port.

La bise comme pire ennemi

Ce qu'il redoute le plus, c'est la bise qui fait dériver les pédalos, ce qui peut s'avérer dangereux pour les utilisateurs. «Parfois, il fait a priori beau mais pour nous, c'est un mauvais temps s'il y a du vent. Nous avons une responsabilité vis à vis des clients.» Voici une dizaine d'années, Jacky Maréchal raconte avoir connu «neuf jours de bises consécutifs, ce qui était encore pire qu'en ce moment…»

Ton opinion