Italie: Les personnes déclenchant des avalanches pourraient finir en prison
Actualisé

ItalieLes personnes déclenchant des avalanches pourraient finir en prison

Le gouvernement italien envisage des peines de prison pour les personnes déclenchant des avalanches causant des morts, selon les médias italiens.

Une amende de 5000 euros (plus de 7300 francs) visera les skieurs hors-piste et les randonneurs qui s'aventurent malgré une météo défavorable.

Sur suggestion de la protection civile, le gouvernement a proposé au Sénat un amendement au décret-loi sur les situations d'urgence, déjà approuvé par la commission environnement. L'amendement doit maintenant être soumis aux sénateurs pour approbation en assemblée plénière, indiquent lundi plusieurs journaux. La durée des peines de prison envisagées n'a pas été précisée.

Cette décision intervient alors que huit personnes ont péri et une dizaine d'autres ont été blessées ce week-end dans les montagnes italiennes, notamment en raison de l'imprudence de skieurs et randonneurs qui n'avaient pas respecté les mises en garde des bulletins météo.

Fin décembre, le chef de la protection civile italienne, Guido Bertolaso avait piqué un coup de sang après la mort de quatre secouristes partis à la recherche de deux randonneurs imprudents dans le Trentin.

«J'en ai assez que nos secouristes perdent la vie parce que des gens vont faire des excursions sans tenir compte des alertes», avait- il affirmé.

(ats)

Ton opinion