Japon: Les personnes rondelettes vivent plus longtemps
Actualisé

JaponLes personnes rondelettes vivent plus longtemps

Enfin une bonne nouvelle pour les dodus ! Une étude japonaise a démontré que les personnes maigres vivaient six à sept ans de moins que les personnes rondelettes, et même moins longtemps que les obèses.

Une équipe du ministère de la Santé, dirigée par le professeur Ichiro Tsuji de l'Université du Tohoku, a suivi pendant douze ans 50 000 personnes âgées de 40 à 79 ans dans la préfecture de Miyagi (nord).

Quatre groupes avaient été créés en fonction de l'indice de masse corporelle (IMC), calculé en divisant le poids par la taille au carré. La norme est comprise entre 18,5 et 25. Une personne avec un IMC de 25 à 30 est considérée comme en léger surpoids et déclarée comme obèse au-delà de 30.

«Nous avons découvert que les personnes maigres couraient en fait un risque plus élevé», a déclaré Shinichi Kuriyama, professeur à l'école de médecine de l'Université du Tohoku, qui a participé à cette étude.

«Nous nous attendions à trouver une différence en matière d'espérance de vie, mais pas dans de telles proportions», a-t-il dit.

Les minces plus fragiles

Les principales raisons pour lesquelles les maigres ont une durée de vie plus courte tiennent notamment à leur plus grande vulnérabilité aux maladies, telles que la pneumonie, et à la fragilité de leurs vaisseaux sanguins, a indiqué M. Kuriyama.

Mais le chercheur a insisté sur le fait qu'il ne conseillait pas aux gens de manger autant qu'ils le souhaitent. «Il serait préférable que les personnes minces parviennent à un poids normal, mais nous ne pensons pas qu'il soit souhaitable pour les autres de prendre davantage de graisse», a-t-il dit. (ats)

Ton opinion