Actualisé 30.11.2018 à 10:32

Suisse

Les perspectives conjoncturelles se tassent

Pour les spécialistes du KOF, «l'économie suisse fait face à une période un peu plus difficile», ce qui pourrait se ressentir sur les salaires, ajoute l'OFS.

Le bâtiment devrait soutenir l'économie suisse, selon le KOF.

Le bâtiment devrait soutenir l'économie suisse, selon le KOF.

Keystone

Les attentes pour l'économie suisse ne sont plus aussi positives. Le baromètre du Centre d'études conjoncturelles (KOF) de l'EPFZ, qui permet de mesurer les anticipations en matière de croissance, s'est contracté en novembre de 1,1 point à 99,1 points.

Le baromètre s'est ainsi contracté pour la deuxième fois consécutive, a précisé le KOF vendredi dans un communiqué. L'indicateur s'était en effet affiché à 102,3 points en septembre, avant de se replier à 100,2 points (chiffre révisé) en octobre.

Il s'est cependant inscrit dans la fourchette des prévisions des économistes interrogés par AWP, qui s'attendaient à un baromètre entre 98,9 et 101,0 points pendant le mois sous revue.

Banques et assurances moins dynamiques

L'institut zurichois a évoqué un «léger assombrissement des perspectives», la baromètre se situant en-dessous de sa moyenne à long terme. Pour les spécialistes du KOF, «l'économie suisse fait face à une période un peu plus difficile», notamment en raison de la détérioration des perspectives à l'export.

«Les impulsions provenant de l'étranger devraient quelque peu fléchir au cours des prochains mois. De même, l'évolution du secteur bancaire et assuranciel devrait aussi perdre de son élan», tandis que le bâtiment, la consommation privée et l'industrie de transformation devraient soutenir l'économie suisse.

Une hausse des salaires plus faible

L'Office fédéral de la statistique (OFS) a raboté son estimation de progression pour les salaires nominaux en Suisse, à l'issue du troisième trimestre. Après avoir tablé sur une hausse de 0,8% au terme des deux premiers partiels, les statisticiens fédéraux escomptent désormais 0,5%, selon le relevé périodique publié vendredi.

L'évolution des salaires risque dans tous les cas de ne pas suffire à compenser la hausse du coût de la vie pour les travailleurs helvétiques, la Banque nationale suisse (BNS) anticipant une inflation de 0,9% sur la même période. L'évolution détaillée des salaires sur l'année en cours fera l'objet d'une publication de l'OFS en avril 2019. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!