Actualisé 12.10.2016 à 09:35

Conjoncture

Les perspectives économiques s'améliorent

L'indicateur, qui évalue les attentes conjoncturelles pour les six prochains mois, a progressé de 2,5 points sur un mois à 5,2.

photo: Keystone/Archives/Photo d'illustration

Les perspectives économiques de la Suisse se sont légèrement améliorées en octobre. A court terme, les analystes interrogés font toutefois preuve de prudence, écrivent mercredi Credit Suisse et le Centre européen de recherche économique (ZEW) dans leur baromètre. Une large majorité des experts s'attend, en effet, à aucun changement.

Mais 82,1% des personnes questionnées jugent la situation conjoncturelle actuelle normale et 17,9% d'entre elles bonne. Cette proportion n'avait jamais été enregistrée depuis l'abandon du taux plancher de l'euro en janvier 2015.

La part des experts qui anticipent une montée des taux d'intérêt à long terme atteint 61,6%, en hausse de 8,9 points. Il s'agit de son plus haut niveau depuis décembre 2013. Et pour la première fois depuis mai 2011, la majorité des sondés (53,8%) attend une augmentation de l'inflation en Suisse au cours des six prochains mois.

Prudence pour la Bourse

Depuis la mise sur pied du baromètre en 2006, les analystes n'ont encore jamais jugé avec autant de réserve le développement futur du marché financier helvétique. Seuls 37,1% des experts pronostiquent une montée de l'indice-vedette de la Bourse suisse, le Swiss Market Index (SMI).

La majorité des économistes (53,8%) table sur une stabilisation du cours de change euro-franc. Cela est aussi valable pour le dollar (48,7%). Pour l'ensemble de l'année, ils sont 54% à anticiper une croissance du produit intérieur brut (PIB) suisse entre 1% et 1,5%. En 2017, cette proportion passe à 59%.

A l'étranger, la majorité des individus interrogés ne s'attend pas à une amélioration de la situation en zone euro (64,9%) et aux Etats-Unis (54,1%). (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!