Crise financière: Les pertes seraient moins forte que prévues
Actualisé

Crise financièreLes pertes seraient moins forte que prévues

La reprise de la croissance internationale et l'amélioration des conditions du marché ont réduit les estimations des pertes des institutions financières liées à la crise financière, entre 2007 et 2010, de 600 milliards de dollars, pour un coût total estimé à 3400 milliards de dollars, a annoncé mercredi le Fonds monétaire international.

Dans son rapport sur la stabilité financière internationale, le FMI estime que les efforts concertés des gouvernements et des banques centrales au niveau international pour faire face à la crise et encourager les signes de reprise ont permis de limiter les pertes.

«Les risques systémiques ont été considérablement réduits grâce aux actions politiques sans précédent et les signes naissants d'une amélioration de l'économie réelle», note le FMI.

La stabilité financière mondiale s'est améliorée, mais les risques restent élevés et le risque de retournement (négatif) important», ajoute le FMI. (ap)

Ton opinion